CONFUCIUS

Confucius, de son nom chinois Kong, prénom Qiu, appelé aussi Kongfuzi (Maître Kong)

551 av JC - 479 av JC

Confucius

 

NDLR : Avant d'évoquer les citations de celui que les chinois appelaient Kongfuzi (Maître Kong), et que les jésuites français ont latinisé en Confucius au XVIIème siècle,  il est à mon avis nécessaire de dire quelques mots sur la Chine et son institution Impériale où il est né et où il vécut.

 

 

 

 

La Chine ancienne, postérieure au néolithique, à l’âge de bronze, a compté trois dynasties légendaires, successivement les Xia, les Shang et les Zhou, dont les territoires se jouxtaient et étaient situés dans le nord de la Chine actuelle, autour du fleuve jaune. Les Shang par exemple, dominants sur sept siècles, ont compté sept capitales successives, et les fouilles entreprises au XXème siècle ont révélé l’existence de palais royaux et de cités fortifiées par de formidables ouvrages.

Lire la suite passionnante en utilisant le "passage secret" Confucius

 

Pour illustrer la pensée du Maître, qui maniait la métaphore comme l’humour, rien de tel que se délecter de ses citations :

 

«Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions». 

 

 

«L’ouvrier qui veut bien faire son travail doit commencer par aiguiser ses instruments».

 

 

«Le silence est un ami qui ne trahit jamais»

 

 

«Rendez le bien pour le bien et la Justice pour le Mal».

Zhou dynasty bronze

 

«L’homme honorable commence par appliquer ce qu’il veut enseigner. ensuite, il enseigne».

 

 

«Ecoutez beaucoup, afin de diminuer vos doutes; soyez attentifs à ce que vous dites, afin de ne rien dire de superflu; alors vous commettrez rarement des fautes».

 

 

«Ce qu’on sait, savoir qu’on le sait; ce qu’on ne sait pas, savoir qu’on ne le sait pas: c’est savoir véritablement». 

 

 

«Il faut se garder de trois fautes : parler sans y être invité, ce qui est impertinence; ne pas parler quand on y est invité, ce qui est dissimulation; parler sans observer les réactions des autres, ce qui est aveuglement».

 

 

«Négligez et vous perdrez. Cherchez et vous trouverez. Mais chercher ne conduit à trouver que si nous cherchons ce qui est en nous»... 

 

 

«Rappelle toi que ton fils n’est pas ton fils mais le fils de son temps».

 

 

«Hélas je n’ai encore vu personne qui aimât la vertu comme on aime la beauté corporelle»

 

 

«Le problème des hommes, c’est qu’ils négligent leur propre champ pour aller ensemencer celui des autres».

 

 

«Lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide».

 

 

«L’homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible; il sait se plier mais pas se courber».

 

 

Pekin la cite interdite

La cité interdite, bien postérieure à Confucius

 

Ajouter un commentaire