Astuces de l'Impératif

Astuces de l'impératif :

On confond souvent l'impératif avec la deuxième personne du singulier (ou du pluriel) de l'indicatif, auquel simplement on retire le "tu" ou le "vous".

Exemple :
Comme il faut écrire à l'indicatif "tu parles", "tu profites", on croit que l'impératif s'écrit de la même manière, sans le "tu".


C'est une erreur! 


À l'impératif, on écrit : "Parle!" "Profite!". 

(Rodrigue :

- "À moi, Comte, deux mots";

Le Comte :

- "Parle!")


MAIS, si l'on veut y ajouter "en" ou "y",  il faut exceptionnellement terminer l'impératif par un "s". 


On écrit : "Parles-en!" "Profites-en!". D'ailleurs, le "s" s'entend à l'oral, où l'on ne fait pas la faute. 

(- "Parles-en à ton père!")
 

On écrit aussi : "Penses-y!", alors qu'on écrit "Pense!"

("Mais diable! Pense avant d'agir!")

(- "Je t'avais demandé de prendre rendez-vous chez le dentiste. Penses-y!"


Pour les autres verbes, ceux du second ou du troisième groupe, pas d'erreur possible : par exemple, pour le verbe "lire", on écrira à l'impératif : "lis!", avec un "s" comme à l'indicatif présent, et "lis-en un extrait" de la même manière.


Il est vraiment impératif de retenir ces règles de l'impératif!

Ajouter un commentaire