Peut-être ou Peut être?

Peut être ou peut-être?

 

C'est un piège très courant. En écrivant vite, on a presque toujours tendance à écrire "peut-être", parce que c'est de loin la forme la plus courante.

 

J'ai pensé à cette chronique parce que je viens de me rendre compte en relisant un précédent article que j'avais fait l'erreur dans un de mes textes. Je viens de la corriger bien entendu. Le secret est donc la relecture attentive.

 

Il faut s'arrêter sur ce "peut-être" et réfléchir une seconde sur le sens que l'on veut donner à la phrase.

 

"Peut-être me suis-je trompé? L'expression peut être trompeuse".

 

Si je peux remplacer "peut-être" par "il se pourrait que" (suivi d'un subjonctif), je l'ai bien orthographié.

 

"Il se pourrait que je me sois trompé".

 

Dans la phrase : "l'expression peut être trompeuse", je ne peux pas remplacer "peut être" (sans tiret) par "il se pourrait que".

Je peux en revanche reconstruire la phrase avec un autre auxiliaire que le verbe "être":

 

"L'expression peut avoir un autre sens".

 

On voit bien ici que "peut", du verbe pouvoir, est autonome contrairement à la situation dans laquelle il est accolé par un tiret à "être".

 

Je suis sûr que vous avez saisi la nuance. Enfin, peut-être...

Ajouter un commentaire