Avoir de l'entregent

Que signifie l'expression et d'où vient-elle?

Aujourd'hui, on dit d'une personne qu'elle a de l'entregent si elle est à l'aise dans les relations publiques, dans toutes les situations même les plus animées ou inattendues lors des réunions et assemblées. En quelque sorte, elle ne se démonte pas facilement!

À l'origine elle vient de la fauconnerie. Pendant les déplacements du fauconnier, le rapace était perché sur le poing ganté de cuir de son maître, et il fallait l'habituer à circuler dans le brouhaha sans qu'il ne s'effarouche. Il était attaché par des lanières de cuir (les "gets") et sa tête était enveloppée d'une coiffe, un chaperon qu'on ne lui ôtait qu'au moment de la chasse. Mais il fallait l'accoutumer au préalable à la compagnie des hommes et des chevaux.

Un fauconnier du XIVe siècle donne un conseil précis : "il vous convient continuer à le tenir souvent sur le poing et entre gent tant et si longuement que vous pourrez, le porter aux plaids et entre les gens aux églises et autres assemblées". (c'est du vieux français !)

Le mot "plaids" signifiait au moyen-âge les cours et tribunaux. Plaider vient de là. On imagine que dans ces "plaids", on parlait fort, on vociférait, on criait : c'était idéal pour habituer l'oiseau.

Le mot "gent" aujourd'hui est encore employé, au sens de "race, espèce" ou groupe humain comme "la gent féminine"." Entre gent" est devenu "entregent" par contraction.

Cela signifie donc au sens figuré que pour faire carrière il faut avoir une certaine habitude du monde, de ses usages, pour acquérir cette aisance dans la communication entre les gens, et ne s'effaroucher de rien.

Ajouter un commentaire