Tomber en panne

Tomber en panne
origine de l'expression

Panne est un terme de marine. Mettre en panne, c'est abattre une partie des voiles et positionner les autres de manière contradictoire, les unes pour faire avancer le navire, les autres pour le pousser vers l'arrière. On réalise ainsi un subtil équilibre qui immobilise plus ou moins le navire. Il s'agite ainsi presque sur place, en dérivant un peu.

On dit d'une voiture qui s'arrête faute de carburant dans son réservoir qu'elle tombe en "panne sèche". On pourrait penser que l'adjectif "sèche" est propre à l'automobile, parce qu'un réservoir vide n'a plus de "liquide" et par conséquent est "sec". Il n'en est rien.

Si l'on met en panne un navire, sans aucune voilure, il est alors en panne sèche. Dans les autres cas, il est en panne "courante".

L'expression adaptée à l'automobile et à tout autre instrument mécanique est empruntée au vocabulaire de la marine.

Je ne sais pas en revanche si les marins faisaient à leurs fiancées "le coup de la panne". Qui sait?

Ajouter un commentaire