Aphorisme

Vient du grec aphorismos, délimiter, définir. 

Définition

Du Larousse :

  • Phrase, sentence qui résume en quelques mots une vérité fondamentale. (Exemple : Rien n'est beau que le vrai.)
  • Énoncé succinct d'une vérité banale. (Exemple : Pas de nouvelles, bonnes nouvelles). 

Du Robert :

 Une formule ou prescription concise résumant une théorie, une série d’observations ou renfermant un précepte »

De Wikipédia : (extraits)

L'aphorisme est une sentence énoncée en peu de mots — et par extension une phrase — qui résume un principe ou cherche à caractériser un mot, une situation sous un aspect singulier. D'une certaine manière, l'aphorisme se veut le contraire du lieu commun. Par certains aspects, il peut se présenter comme une figure de style lorsque son utilisation vise des effets réthoriques. 

C'est un énoncé autosuffisant qui peut être lu, compris ou interprété sans faire appel à un autre texte. Il ne doit pas être confondu avec un proverbe ou une maxime, bien qu'il en ait l'aspect déclamatoire. Un aphorisme est une pensée qui autorise et provoque d'autres pensées, qui fraye un sentier vers de nouvelles perceptions et conceptions. Même si sa formulation semble prendre une apparence définitive, il ne prétend pas tout dire ni dire le tout d'une chose. D'après Nietzsche, l'aphorisme doit être décodé par le lecteur, comme s'il contenait un message subliminal ou caché. (ndlr : j'aime bien cette définition de Nietzsche)

Exemples :

Aphorismes généraux :

  • « Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. » (Charles le Téméraire puis repris par Guillaume d'Orange).
  • « Tout doit changer pour que rien ne change. » (Giuseppe Tomasi di Lampedusa)
  • « Ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents mais les accidents sur la banquette arrière qui font les enfants. » (Pierre Dac).
  • « Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. » (Rabelais)
  • « Les absents ont toujours tort de revenir. » (Jules Renard)
  • « Le soleil ne luit pour personne. » (Paul Eluard)
  • « L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres. » (Coluche)
  • « La vie ! Quelle merveilleuse absurdité. » (Daniel Desbiens)
  • « Il n’est de richesses que d’hommes ». (Jean Bodin)

Aphorismes moraux :

  • Toutes les vertus des hommes se perdent dans l’intérêt comme les fleuves se perdent dans la mer. » (La Rochefoucauld)
  • « Tout a été dit, et l'on vient trop tard, depuis sept mille ans qu'il y a des hommes, et qui pensent. » (La Bruyère)
  • « La vraie éloquence consiste à dire tout ce qu’il faut, et à ne dire que ce qu’il faut. » (La Rochefoucauld)
  • « Ce qui ne me tue pas me fortifie. » (Nietzsche)
  • « Je cherchais de grands hommes, et je n'ai trouvé que des hommes singeant leur idéal. » (Nietzsche)
  • « On ne mesure pas la générosité par ce que l’on donne, mais plutôt par ce que l’on attend en retour. » (Leonid S. Sukhorukov)
  • « L'autre n'est pas seulement différent de toi, il l'est encore différemment que tu ne l'as imaginé. » (Ferenc Rákóczy)
  • « Pour faire de grandes choses, il faut vivre comme si l'on ne devait jamais mourir. » (Vauvenargues)
  • « La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. » (Paul Valéry)

Aphorismes poétiques :

  •  Les larmes du poète sont douces, mais il n'y a personne pour y goûter. » (Michel Kisinis)
  • « Le poète dépend du monde comme la fleur de sa tige. Il passe sa vie à chercher l'équilibre, à répartir son poids, et c'est de cet exercice de jongleur que naissent les images, ces passerelles amovibles jetées au-dessus de l'abîme. » (Ferenc Rákóczy)

Aphorismes juridiques :

  • « Les taxes sont le prix que nous payons pour une société civilisée. » (Oliver Wendell Holmes, Jr)

 

Pour approfondir encore : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aphorism

Ajouter un commentaire